Accueil|Les procédures à suivre

Les procédures à suivre pour un rachat de crédit personnel

Afin de constituer un dossier de rachat de crédit, voici les informations à prendre en compte :

- les paramètres d'acceptation d'un dossier de rachat de crédit personnel se reposent sur la situation de famille de l’emprunteur, sa solvabilité, à la qualité de ses garanties et à ses antécédents de paiement,
- la banque ou l'organisme prêteur réclamera quelques renseignements financiers liés à l’état civil de l’emprunteur, ses revenus et ses charges, son niveau d'endettement et éventuellement son patrimoine immobilier, une garantie financière ainsi qu’une situation personnelle saine,
- en ce qui concerne l’âge, la limite d’âge pour un rachat d'un crédit d'âge peut aller jusqu'à 80 ans, pour le remboursement de la dernière échéance.

Les pièces à fournir liées à l’état civil et au domicile de l’emprunteur

Parmi les pièces à fournir pour le montage d’un dossier de rachat de crédit personnel figurent les éléments qui suivent, sans que la liste soit exhaustive :

- photocopie recto verso de la carte d'identité ou du passeport,
- photocopie du livret de famille,
- photocopie du contrat de mariage, dans le cas où l’emprunteur est marié,
- photocopie du jugement du divorce (si l’emprunteur est concerné),
- justificatif de domicile de moins de 3 mois (par le biais d’une facture EDF ou France Telecom),
- photocopie des 4 pages de la taxe d'habitation,
- photocopie des 4 pages de la taxe foncière si l’emprunteur est propriétaire,
- photocopie du titre de propriété complet, si propriétaire,
- estimation du bien immobilier par une agence immobilière ou un notaire, si propriétaire,
- quittance de loyer, si l’emprunteur est locataire,
- attestation d'assurance.

Les revenus et le budget de l’emprunteur

Pour ce qui est des revenus de l’emprunteur, les pièces qui suivent sont requises :

- trois derniers bulletins de salaire,
- photocopie du dernier avis d'imposition,
- attestation de l'employeur comportant la date d'entrée ou photocopie du contrat de travail si l'ancienneté est inférieure à un an ou si l’emprunteur est en CDD,
- attestation d'allocations familiales ou d'APL (si l’emprunteur est concerné),
- justificatifs de tout autre revenu de l’emprunteur,
- 3 derniers bilans et liasse fiscale (si l’emprunteur est un professionnel indépendant),
- trois derniers relevés bancaires,
- copie des relevés des livrets d'épargne, dans le cas où l’emprunteur y fait des virements depuis son compte principal,
- le contrat de prêt et le tableau d'amortissement du crédit immobilier (si l’emprunteur est concerné),
- justificatif de la somme restant due des crédits à la consommation de l’emprunteur.

Dans tous les cas, pour se faire aider dans le montage de son dossier de rachat de crédit, l’emprunteur peut se faire aider par un courtier en crédit.